SAS Football Club : site officiel du club de foot de NOTRE DAME DE SANILHAC - footeo

DOMINATION STERILE = DEFAITE FRUSTRANTE

15 octobre 2018 - 11:07

Pour le compte de ce 4ème tour de la coupe de Nouvelle-aquitaine, le tirage nous conduisait une nouvelle fois en Corrèze pour y affronter une équipe de D2 l'entente TROCHE-VIGEOIS. Cette dernière au tour précédent était allée éliminer HAUTEFORT par 4 - 1. Pour cette rencontre, plusieurs garçons étaient rappelés en équipe fanion et pour la première fois Marc et John faisaient leurs apparitions à ce niveau. En effet, on devait se passer des services de Franck et Loan blessés ainsi que Didier suspendu. Néanmoins, notre composition avait fière allure avec dans les buts Hugo, derrière Uly - Coco B - Dimitri et notre capitaine Coco - en milieu Mael - Kevin et Abdou et devant Isma - Anderson et Flavien. Lionnel - Marc et John étant sur le banc. Le terrain est très étroit et bosselé tandis que la pelouse a beaucoup souffert de la chaleur. Dés le coup d'envoi, nous prenons le jeu à notre compte et faisons bien circuler le ballon. Très vite, nous constatons que l'équipe adverse a décidé de ne prendre aucun risque. Elle est arque boutée sur ses buts et subit nos assauts essayant de ressortir rapidement sur des contres. Manifestement, nos adversaires veulent conserver le match nul pour s'en remettre aux tirs au but. De notre côté, nous continuons à dominer et à se procurer quelques situations chaudes mais sans réellement inquiéter le gardien adverse. La quinzaine de coups de pied de coin feront passer quelques frissons dans le dos des supporters de TROCHE, mais c'est sur ce score nul et vierge qu'interviendra la pause. Au cours de cette mi-temps, il sera demandé aux garçons de monter l'intensité et le rythme pour parvenir à marquer. Malgré ces consignes, la seconde période est identique à la première, bien regroupés nos adversaires éloignent le danger sans se soucier de la construction du jeu. Un tir magnifique de trente mètres de Coco sur lequel le gardien doit s'employer va réveiller les esprits. Malgré nos efforts et les différents changements nous restons stériles. A 20 minutes de la fin, sur une relance dans notre camp, Isma récupère le ballon. Il est victime d'une faute, mais réussit à conserver le ballon avant de le perdre et de commettre à son tour une faute que l'arbitre sanctionne. Ce coup-franc à 25 mètres à gauche de notre but est frappé magistralement pour se loger dans la lucarne opposée de notre but. Cette configuration fait resurgir notre déconvenue contre Terrasson Portugais. On sent nos joueurs atteints moralement. On manque de lucidité et les fautes techniques s'enchaînent en voulant trouver trop vite un partenaire mal placé ou non disponible. C'est Marc qui aura la dernière occasion en adressant une belle frappe du gauche que le gardien détournera superbement. Le coup de sifflet final sera bien cruel pour nos couleurs, mais le réalisme des uns a prévalu sur la domination des autres. Notre manque d'efficacité et de capacité à changer de rythme sont les sources de cette défaite. Pour autant, il s'agissait de la coupe qui n'est pas un objectif pour cette saison. Notre prochaine rencontre à Sarlat sera bien plus importante puisqu'elle opposera deux équipes du haut de tableau de la poule. Il faut se remettre sérieusement la tête à l'endroit et pour se faire, il y aura trois entraînements cette semaine. Nous avons le football et la qualité pour bien figurer, il suffit seulement que la tête et la volonté suivent.

Décidément ce dimanche n'a pas souri à nos couleurs, car dans le même temps notre équipe B en coupe du district se faisait éliminer sur notre pelouse par l'équipe de Sarlat B sur ce score fatidique de 1 - 0. Malgré les deux divisions d'écart en faveur de Sarlat, notre équipe s'est vaillamment battue et a réalisé une belle prestation. C'est la première défaite de la saison, mais nos garçons sont tombés avec les honneurs. Dimanche place au championnat avec la réception de St Pierre de Chignac 2. Une victoire et la qualification pour la phase "Elite" sera acquise.

Commentaires